Audi RS6 le break d'un papa pressé

Audi RS6 Avant 2020 : LE break pour papas pressés

On l’attendait cette Audi RS6 Avant 2020 (ou version C8 pour les intimes). Elle se dévoile juste avant le salon de Francfort avec son V8 biturbo de 600ch (et 800 Nm !).

J’aurais pu, et du, écrire cet article plus tôt, mais Audi a lâché la bête pile quand je partais à Londres pour passer quelques jours de vacances. Bon, c’était prévisible et j’avais même écrit sur le sujet du futur reveal de la RS6 Avant. 

Une RS6 Avant musclée pour les 25 ans de la gamme RS

Nouvelle Audi RS6 Avant

Et oui, la gamme RS fête ses 25 ans cette année. Lancée avec une RS2 Avant complètement folle, avec un 5 cylindres d’origine Porsche de 315ch, la gamme RS aura révolutionné les voitures de papas pressés.

C’est donc l’occasion pour Ingolstadt de sortir une ribambelle de modèle RS dont on reparlera prochainement. Et dans le lot, la fameuse et très attendue RS6 Avant.

Cette dernière vient remplacer la version dite C7, sortie en 2012 et restylée en 2015.

Des chevaux derrière les anneaux

Cette nouvelle RS6 Avant arbore un look acéré et très sportif, au point d’en faire hurler certains. Pas assez classe, trop torturée dans son dessin selon eux. Pourtant, elle ne fait que reprendre les codes stylistiques actuels de la marque, légèrement amplifiés (boucliers ajourés, ailes élargies, …). On est sur un modèle RS, pas sur une entrée de gamme. Pour ma part, j’aime beaucoup ce style, notamment sur cette nouvelle RS6, bien moins sage qu’auparavant.  

À Ingolstadt, on aime bien que le ramage se rapporte au plumage. Aucun doute là-dessus, avec un V8 micro-hybridé de 600ch sous le capot. Et comme un clin d’œil à son illustre aînée la RS2, on retrouve le même V8 sur la Porsche Panamera. Ou aussi sous le capot de l’Urus, bien plus lourd.

Les 800 Nm de couple et les 600ch sont envoyés aux quatre roues avec, comme toujours sur la gamme RS, le système Quattro. De quoi rouler fort, très fort ! Y compris sur le Nurburgring, où la voiture a été testée. Le freinage est confié à des disques carbone-céramiques.

Et pour la partie micro-hybride ? Basé sur un alterno-demarreur 48V, il est surtout là pour gagner en consommation lors des démarrages. Et à faible charge, Audi a prévu la désactivation de 4 des cylindres du V8. Rouler éco en RS6 ? C’est possible, dans une certaine mesure.

Planche de bord de la RS6 2020

Pour l’habitacle, le break reprend les codes du constructeur, mêlant confort et sportivité. L’arrière promet une habitabilité similaire à celle de la C7. Le coffre quant à lui, offre un chargement de 565 litres. Et jusqu’à 1680 litres si vous voulez faire une razzia chez Ikea. Si l’un de vous le fait un jour, je veux des photos !

 

Encore une fois, le constructeur allemand mêle sportivité et voiture familiale avec aisance. Audi est bien parti pour garder le titre de roi des breaks de papas pressés avec sa nouvelle RS6 Avant.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.