Audi S1 Sportback

Audi S1 Sportback : pour ne plus être en retard à la crèche !

Vous rêviez d’une véritable petite sportive qui soit aussi une citadine ? À l’aise pour se faufiler partout en ville et emmener votre petit à la crèche ou l’école ? Puis vous régaler sur un tracé sinueux ?  Audi a pensé à vous, avec son S1 Sportback !

Un nom légendaire

Audi Quattro S1 au Festival Of Speed de GoodWood
Audi Quattro S1 au Festival Of Speed de GoodWood – Brian Snelson

Au cours des années 80, Audi s’est engagé en groupe B (ancêtre de l’actuel WRC) avec une Audi quattro S1. Après la fin du groupe B au début des années 90, Audi n’a plus utilisé le nom S1 pour ses véhicules.
C’est en 2014 qu’Audi décide de remettre le nom S1 au tableau. L’Audi A1 ne possède alors pas de déclinaison sportive S ou RS contrairement au reste de la gamme. L’Audi S1 était née, en 3 et 5 portes (version Sportback).
J’ai préféré m’attarder sur la version Sportback de cette S1, l’accès aux places arrières étant facilité par les portières.

Moteur, Action !

Audi S1 Sportback
La S1 Sportback en action – Audi ©

La petite S1 Sportback est une vraie bombinette, digne des GTI d’antan, avec son 2.0 TFSI de 231ch et 370 Nm de couple. Le tout est délivré aux quatre roues via la transmission intégrale quattro chère à la marque aux anneaux. Le 0 à 100 est abattu en 5,9 secondes.
Le caractère rageur du moteur et la sonorité de cette auto en envoûtera plus d’un… De la à faire exprès de partir en retard à la crèche pour aller jouer haut dans les tours, il n’y a qu’un pas.
La petite S1 Sportback n’a pas à rougir face à son illustre prédécesseur. Notez d’ailleurs que cette petite citadine est à la fois l’une des plus puissante du marché, et aussi la seule à proposer une transmission intégrale sur ce segment.

Avec son châssis aux petits oignons, une suspension ajustable et l’Audi Drive Select, il y a largement de quoi se faire plaisir au volant. Trois modes de suspensions sont d’ailleurs disponibles : Efficiency, Auto et Sport. Les deux premiers modes seront idéaux en ville ou pour rouler tranquillement. Quant au troisième… C’est un coup à oublier d’aller au boulot après avoir posé son enfant à la crèche, et se retrouver sur des petites routes sinueuses. Oups !

Et dedans ? Comment ça se passe dedans hein ?

Passons derrière le volant justement. Les habitués de la marque d’Ingolstadt ne seront pas dépaysés, l’ensemble est de bonne facture. Audi offre la possibilité de personnaliser un peu l’intérieur avec des touches de couleurs.

Tableau de bord de l'Audi S1 Sportback
Tableau de bord de l’Audi S1 Sportback – Audi ©

Le conducteur et le passager ne devraient pas trop être à l’étroit. Toutefois ça se corse à l’arrière de cette S1 Sportback. L’espace pour les jambes à l’arrière est assez limité pour un adulte mais peu gênant pour un enfant. Idem pour le pavillon de toit plongeant vers l’arrière. Cela ne gênera que les adultes (voir les ados un peu grands).

À l'arrière de la S1 Sportback
À l’arrière de la S1 Sportback – Audi ©

Faîtes attention quand même aux sièges autos de type Rear-Facing (ou dit « RF », qui suivent la nouvelle norme, dos à la route). Si votre siège RF est trop gros, ou que vous avez l’habitude de conduire loin du volant, vérifiez que votre siège auto passe bien derrière. Sinon c’est votre passager avant qui se verra obligé d’avoir un siège avancé au maximum pour caser le siège auto derrière lui.

Côté coffre, la S1 Sportback comme l’A1 voient leur accès facilité par le dessin du hayon qui englobe l’arrière de la voiture. Toutefois cette Audi S1 est moins généreuse que l’A1 du fait de son système quattro. Le volume atteint donc 210 litres, suffisant pour y caser une poussette. Et même le sac à langer avec un peu de chance, si les deux ne sont pas trop volumineux.
Autant dire que pour aller à la crèche, ou en week-end chez les grands-parents, ça passera. Mais on oublie de suite les longs week-ends en famille si vous devez encore trimbaler une poussette.

Pour conclure à propos de cette S1 Sportback

La S1 Sportback et ses 231ch en envoutera plus d'un
La S1 Sportback et ses 231ch en envoûtera plus d’un – Audi ©

Cette citadine sportive du constructeur aux anneaux a tout d’une grande question sportivité.
Sa taille et son empattement court (3,95m et 2,47m) la rendent très agile, autant en ville que dans le sinueux.
Cette S1 Sportback est donc plutôt un mixte entre la petite citadine et la sportive à utiliser au quotidien. C’est le compromis idéal si votre trajet vers le travail ressemble à tout autre chose qu’une série de bouchons interminables.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.