Mazda 6 MPS, une berline sportive et discrète

Mazda 6 MPS : une sportive méconnue

Après avoir sorti une Mazda 6 2.3 Performance de 166ch (et 207 Nm) en 2003, disponible en 4 portes chez nous, Mazda remet le couvert en 2006 et sort la Mazda 6 MPS. Si la base peut sembler identique, la 6 MPS cache un 2.3 turbocompressé de 260ch (et 380 Nm) et 4 roues motrices.

Une berline sportive méconnue

La Mazda 6 MPS, ou comment mettre 260ch dans une berline familiale
La Mazda 6 MPS, ou comment mettre 260ch dans une berline familiale – Mazda ©

La Mazda 6 est majoritairement diffusée dans sa version avec hayon (5 portes) chez nous, et en diesel. Pourtant le constructeur nippon reste un spécialiste des motorisations essences (cachez ce SkyActiv-D que je ne saurais voir), parfois surprenantes. Souvenez vous du 1.8l V6 de la MX3, ou même du moteur rotatif équipant les RX-3/RX-7/RX-8 entre autres choses.
Les ingénieurs de chez Mazda ont pris la berline familiale dans sa version 4 portes, le 2.3 atmosphérique et… ils ont décidé que 260 chevaux et 4 roues motrices ce serait parfait. Soit 100 chevaux de plus que la version atmosphérique.

Mazda 6 MPS de 3/4 avant   Mazda 6 MPS de 3/4 arrière

Voici donc la Mazda 6 MPS (pour Mazda Performance Series), avec sa présentation spécifique. Les boucliers et le capot diffèrent de la 6 de base, et la calandre à été élargie. Un timide aileron (plus proche d’une lèvre) avec un 3ème feu stop vient souligner la malle.

Des dimensions identiques à la Mazda 6 de base

Les dimensions de cette MPS ne diffèrent pas d’une Mazda 6 4 portes. À savoir, 4,67m de long pour une largeur de 1,78m et une hauteur de 1,43m.

Une sportive discrète

Bien que plus affirmée par rapport à la Mazda 6 2.3 Performance, la 6 MPS reste relativement discrète dans la circulation. Sa faible diffusion comparés aux autres berlines sportives du segment joue en sa faveur.
Un bon point pour les parents qui voudraient cacher leur jeu, ou qui souhaiteraient convaincre leurs moitié(e)s d’acheter une sportive. Vous pourriez ensuite pousser le vice en allant faire croire aux beaux-parents qu’il s’agit d’une placide berline diesel.

Un habitacle confortable

L’intérieur noir de cette Mazda 6 MPS reste très sobre. L’intérieur semble assez similaire à celui de la version Performance. Les différences se cachent dans les détails (compteur gradué jusqu’à 280 km/h, sièges semi-baquets légèrement différents, réglages du siège conducteur avec mémorisation, …).
Les seules options disponibles en 2006 étaient le toit ouvrant, et la peinture métallisée (offerte). Tout le reste est de série, des sièges en cuir au GPS escamotable en passant par la climatisation auto ou encore les rétroviseurs dégivrants. La liste d’équipement est  plutôt longue :

  • Chargeur CD
  • GPS Cartographique
  • Radio CD
  • Régulateur de vitesse
  • Jantes Alu
  • Phares xénon
  • Rétroviseurs dégivrants
  • Climatisation automatique
  • Ordinateur de bord
  • Verrouillage centralisé des portes
  • Vitres avant et arrières électriques
  • Sellerie cuir
  • Phares antibrouillard
  • Antipatinage

Rien ne laisse donc vraiment deviner ce qui se cache dans les entrailles de cette berline.

Question sécurité, la Mazda 6 est doté du TCS (nom donné à l’ESP chez Mazda), de l’ABS. Et surtout d’airbags frontaux, latéraux et rideaux. Elle obtenait la note de 4 étoiles sur 5 aux crashs tests Euro Ncap, aussi bien pour la protection des adultes que des enfants.

D’ailleurs ces derniers seront très à l’aise à l’arrière au vu de l’espace disponible, tout comme les adultes. Au passage, préférez les sièges autos à fixation ISOFIX plutôt que ceux qui s’attachent avec la ceinture uniquement. En effet, une fois la ceinture détendue à mi-course, vous ne pourrez plus la tirer d’avantage, seulement la remonter. Il faut alors la remonter entièrement pour tirer la ceinture à nouveau, ce qui s’avère assez laborieux selon les sièges autos.

Places arrière de la 6 MPS
Places arrière de la 6 MPS – Mazda ©

Le coffre est quant à lui légèrement diminué par le système de transmission intégrale et n’offre qu’une capacité de 455 litres, soit 50 de moins qu’une Mazda 6 classique. Cela reste dans la moyenne pour une berline familiale.
A cause de renforts présents pour accroître la rigidité de la voiture, il faudra faire une croix sur la banquette modulaire. Pensez-y si vous passez votre temps à ramener des meubles de chez Ikéa !

Comportement sur la route

La mazda 6 MPS sur piste

Cette nippone sait aussi bien se montrer sage que démoniaque. Le couple du 4 cylindres turbocompressé à injection directe (DISI) débarque vraiment dès 2400 trs/min pour obtenir 380 Nm dès 3000 trs/min. Et ce n’est pas fini non, le moteur s’envole joyeusement jusqu’a 7000 tours !
La boite à 6 rapports est bien étagée et suit sans problème.
La consommation s’envole alors en flèche, mais est-ce vraiment ce qu’on regarde en premier chez une sportive ?

Comme je le disais plus haut, cette Mazda est dotée d’une transmission intégrale. Ce n’est pas une transmission intégrale comme peuvent l’être les Subaru WRX mais une transmission à répartition active du couple. Celui-ci est transmis aux roues arrières, jusqu’à 50%, lorsque les différents capteurs de la voiture détectent une limite ou une perte d’adhérence. Montée en 18 pouces, les limites d’adhérence de cette 6 MPS semblent toutefois assez lointaines.

La suspension est ferme, sans pour autant transformer la voiture en un bout de bois, ce qui est agréable lors d’une virée en famille, ou d’une conduite un peu sportive. Ainsi les amateurs d’une conduite hargneuse sur petites routes de montagne la trouveront sans doute trop souple à leur goût.

Pour conclure sur cette Mazda 6 MPS

Elle s’avère être un bon compromis entre la berline familiale et la sportive, tout en restant discrète.
Son grand coffre vous permettra de partir en vacances sans aucun soucis. À la condition d’avoir le pied léger, sous peine de devoir effectuer des pleins régulièrement.

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.