Ford Fiesta ST 2018 - papa pressé

Fiesta ST 2018, avec un demi V6 et un LSD

La Fiesta ST était présentée l’an passée au salon de Genève. Elle arrive cet été, toujours avec son 3 cylindres ecoboost de 200 ch, avec un LSD et le launch control en plus !

Sportive avec un demi V6

Fiesta ST papa pressé

Ok la blague était facile . Le 1.5l EcoBoost et ses trois cylindres sortent tout de même 200 chevaux et 290 Nm. Ce qui pourrait semblait dérisoire si l’on oublie que c’est un 3 cylindres turbo qui sort cette puissance. Et tout ça dans une caisse d’à peine plus d’une tonne. Light is right !
Et comme elle est essentiellement destinée à l’Europe, chez Ford on à choisi la possibilité de désactiver un cylindre. La Fiesta fait un joli coucou aux concurrentes au taux de CO² élevés avant de partir plein pot avec son launch control.
Oui vous avez bien lu, une citadine avec un launch control ! J’ai un peu de mal à en voir l’intérêt sur cette sportive passe-partout.papa pressé launch control

Après ce départ-arrêté il faudra bien freiner à un moment donné. Ce sont des disques de 278 mm à l’avant et 253 mm à l’arrière qui s’y collent.

Toujours plus agile

La lignée des Fiesta ST est connue pour leur agilité et leur sportivité. Histoire d’en remettre une couche, sur cette nouvelle génération Ford dote la Fiesta ST 2018 d’un LSD Qaife et de nouveaux modes de conduites : normal, sport et track.
Avec le mode normal, la Fiesta ST est une petite citadine confortable. Le mode Sport la rend un peu plus agressive. La cartographie est adaptée et la direction assistée devient plus réactive avec une sonorité accrue. Parce que oui, Ford à ajouté une valve à l’échappement afin de contrôler la puissance sonore.
En mode track, elle se transforme en véritable pistarde !
Enfin le « torque vectoring control » vient compléter le tableau en limitant le sous-virage. En d’autres termes, cette technologie applique la méthode du (léger) freinage pied gauche en courbe, qui permet de limiter le sous-virage en traction.

Planche de bord Ford Fiesta ST

Avec tout ça, la Fiesta devrait avoir un comportement idéal sur des routes sinueuses, et rester agréable à vivre au quotidien. Elle ne pétera pas les oreilles des enfants sur le chemin de l’école, et fera chanter son 3 cylindres en mode sport et track rien que pour vous !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *