Nissan Stagea slyline r34 break

Nissan Stagea : la Skyline R34 sauce break de chasse

La Skyline R34, GTR ou non, ça parle à tout le monde. Le Stagea, un peu moins, à moins d’être fan des caisses japs autres que les Civic. Aujourd’hui, on va parler de du Stagea, sorte de Skyline break. Plus précisément, je vais vous parler de celui de Laurent : un Stagea RS Four S, importé par GT Import.

Avant de passer au Stagea de Laurent, il me semble important de vous donner quelques explications sur ce break nippon. Vous pouvez toujours passer à la seconde partie qui concerne le Stagea RS Four S de Laurent, ou au vlog en fin d’article.

À propos du Nissan Stagea

Nissan Skyline R34 break ou Stagea ?

Le Stagea est un break du constructeur Nissan. Ce dernier en sortira 2 versions, le WC34 Series 1 puis WC34 Series 2 et la version M35, s’étalant de 1996 à 2007. Pour vous donner une idée des dimensions de ce break Nissan (4,80m de long pour 1,75m de large), il est  aussi gros que la dernière Peugeot 508 (qui à 20 ans de plus).
Ce qui fait la particularité du Stagea, ce sont ses éléments en commun avec les Skyline, notamment les motorisations.

Une Skyline déguisée en break

Peut-être avez-vous connu le Stagea en découvrant la version 260RS Autech ? Sous le capot de ce break, le fameux RB26DETT de la Skyline R33 GTR, et de la R34 GTR aussi. Pour accompagner le tout, Nissan à greffé le système quatre roues motrices, ATTESA E-TS pour les intimes, de la R33 GTR.
Pour en revenir aux moteurs, le Stagea partage aussi le RB25 Neo des Skyline R33 GTS-T et Skyline R34 GT-T. Ce qui nous emmène au break de Laurent.

Le Stagea RS Four S de Laurent

Stagea RS Four S à Toulouse

Après avoir roulé dans une C2 puis une Civic ED7 Cochonou Racing (Charly si tu me lis), Laurent était passé sur une Lexus IS250 en guise de voiture pour papas pressés. Et comme si ce n’était pas déjà assez éclectique, voilà qu’il fait importer par GT Import une Stagea. La seconde en France ! D’ailleurs, si vous me suivez sur Facebook, vous avez peut-être vu passer des photos en Janvier dernier.

  • Le RB25DET Neo du Stagea RS Four S sans son cache plastique
  • Détails du RB25
  • Certaines étiquettes sont encore en japonais

Il s’agit donc d’une version RS Four S, avec boîte manuelle à 5 rapports, dans une livrée grise (Sonic Silver). Sous le capot, c’est un RB25DET Neo (6 cylindres de 2.5l) délivrant 280ch qui chante. Pour passer les 280 chevaux au sol, c’est une boite de R33 GTR et le système ATTESA E-TS qui s’y collent en répartissant le couple sur les 4 roues. Pour compléter le tout, Laurent à opté pour des combinés BC Racing.

  • Le Stagea RS Four S de Laurent
  • Stagea RS Four S ou Skyline Break ?
  • Une pelle à tarte comme on les aime
  • Ce Stagea à été importé par GT Import

Vous ne serez sûrement pas passés à côté, mais la face avant de ce Stagea n’est pas celle d’origine. Oui, il s’agit bien d’une face avant de Skyline R34 GTR. C’est une modification plutôt courante (mais pas “bolt on” pour autant). Ce qui fait tout simplement de ce break une Skyline break. Et donc dans le même temps, une Skyline pour papas pressés.

À bord du Stageaintérieur du Stagea RS Four S

Concernant la vie à bord, vu les dimensions de ce break, ce n’est pas étonnant d’avoir de la place aussi bien devant que derrière. La ligne de toit étant plutôt rectiligne, un adulte y entre sans peine. Et du côté du coffre, celui-ci fait pratiquement la largeur et la hauteur du Stagea. Ce qui permet d’offrir un volume énorme. En rabattant les sièges, on obtient pratiquement un mini-van où deux adultes pourraient dormir sans aucun souci. Ou tout simplement emmener tout votre bordel pour les vacances. Enfin… si le prix du SP98 ne vous fait pas peur (il lui faut bien un défaut non ?).

Bref, ce break amène le meilleur des deux mondes : le break familial et les coupés sportifs que sont les Nissan Skyline.

Voici le vlog tourné au Motors & Café toulousain : 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.