Peugeot E-Legend

Peugeot e-Legend, le concept coup de coeur !

Peugeot frappe fort cette année avec son concept e-Legend, le duo de 508 et 508 SW et l’arrivée de motorisation hybrides. Je tenais à revenir sur ce concept e-Legend, qui est un véritable coup de cœur.

Les salons automobiles sont des occasions pour les constructeurs de présenter le futur d’une marque ou leur vision de l’automobile dans les années à venir. Et Peugeot n’échappe à la règle.
Néanmoins ces derniers temps la donne est différente, le futur de l’automobile étant un peu flou et plein de challenges à relever : Voitures autonomes ? Ou pas totalement ? Moteur à hydrogène ?  Ou hybrides voire électriques à 100% ?

C’est dans ce contexte que Peugeot à conçu le concept e-Legend. Et à l’heure ou la concurrence envisage plutôt des salons roulants ou des « micro »bus, le lion français à choisit de garder ce qui fait son essence. À savoir, le plaisir de conduite, mêlé au futur de l’automobile, l’électrification et la conduite autonome. Sans même entrer dans les détails, on commence à comprendre le sens du slogan « Unboring the future ».

Peugeot e-Legend, la 504 coupé du futur

Peugeot e-Legend avant

Ce concept est un joli pied-de-nez à l’ensemble des concepts de voitures électriques puisqu’il s’inspire d’un coupé équipé d’un V6,  la 504 coupé. Peugeot n’a pour autant pas fait l’erreur de tomber complètement dans le néo-rétro dans le concept irréaliste pour l’e-Legend. Ce qui la rends plutôt unique, l’inspiration est visible certes mais vite balayée par un gabarit bien plus réaliste, moderne et musclé. D’ailleurs pour beaucoup, si l’on avait enlevé le logo Peugeot, auraient eu l’impression de voir une muscle car américaine. Les roues en 19 pouces (avec le logo lesté au centre, pour être toujours dans le bon sens) montée avec des pneus Michelin confèrent au concept encore plus de réalisme. On pourrait presque repartir par la route avec.

ELegend Peugeot, électrique et autonome

Pour en revenir aux formes de l’auto, petit détour par ses ailes, plutôt musclées donc. À l’avant, elle cachent un passage d’air, destiné à refroidir le freinage comme les moteurs électriques j’imagine.
Au dessus de l’aile arrière après la custode, autre clin d’œil à la 504 avec l’intégration d’un écran servant à indiquer le niveau de charge à l’utilisateur. Cet écran permet aussi d’avertir d’éventuels piéton que la e-Legend est en mode autonome.
La face avant sent l’inspiration sans être non plus une copie « moderne » de la 504 Coupé. Les 4 phares sont bien présents, avec la présence de 3 griffes. Le logo rétro et illuminé, inspiré du logo Peugeot au début des années 60, trône au centre de la calandre. Inspiré des pares-chocs d’antan, la partie noire renferme toute la technologie dédiée à la conduite autonome.
L’arrière reprends la signature lumineuse de Peugeot avec les 3 griffes.

Plaisir au volant et conduite autonome

Le concept sochalien propose 4 modes de conduites distincts dans un cocon de velours bleu et bois de paldao. Deux adaptés à la conduite autonome, et deux dédiés à la conduite manuelle.

En conduite autonome, pas de volant. Merci la direction et le freinage by-wire qui permets d’escamoter l’ensemble derrière le tableau de bord.
Le mode de conduite Soft privilégie le confort des passagers en leur projetant du contenu sur un écran de 49 pouces situé sous le tableau de bord, ou sur l’un des écran des pare-soleils. Un cinéma roulant ! Ou une salle de jeu vidéo (pour jouer à Forza Horizon ?).
En mode Sharp, la lionne se transforme en véritable bureau et permet de se connecter au web sans soucis. La conduite autonome se veut aussi plus dynamique.

volant peugeot e-Legend

La conduite manuelle permet de cruiser avec le mode Legend. Ce mode affiche 3 cadrans inspirés de la 504 coupé, et les écrans affichent un effet bois.
Le second mode est encore plus intéressant. Son nom, Boost, annonce le programme : conduite dynamique qui permet de profiter pleinement de la puissance de l’électrique.

Peugeot e-Legend, 460 ch électriques

Quatres roues motrices, 460 chevaux et 800 Nm, ce qui permet au e-Legend de faire le 0 à 100km/h en 4 secondes. Même en mode autonome, ça devrait en surprendre plus d’un !
Côté autonomie, Peugeot annonce 600 km en WLTP ce qui s’avère plutôt bon pour une voiture électrique. Et en 25 min, à l’aide de la recharge rapide, le conducteur devrait disposer de 500 km d’autonomie. Et si à la maison vous n’avez pas envie de tirer le câble électrique, la recharge par induction est possible.

Pour conclure sur l’e-Legend

Je pourrais continuer et faire un article de plus de 1000 mots tellement ce concept regorge de technologie, d’ingéniosité. Vous l’aurez compris, ce concept m’a tapé dans l’œil. Les grincheux lui reprocheront de ne pas avoir de V6, oui d’accord. Le e-Legend reste quand même plus qu’excitant et prometteur que certains concepts de voitures autonomes.
Au passage s’il ne vous fallait qu’un argument pour visiter le mondial de Paris, le e-Legend en est un !

Revenons un peu à la réalité, il est peu probable qu’un tel concept finisse en concession ou sur nos routes un jour. Vous pouvez toujours signer la pétition d’AutoNews. Quand bien même Peugeot se déciderait à sortir le concept plus ou moins tel quel, il faudrait compter sur 15 à 20 000 acheteurs prêts à débourser au moins 70 000€.

Bon je vous laisse, j’ai un mail à écrire à la banque 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.