Toyota Corolla Touring Sport

La Corolla fait son retour, avec un break pressé : le Corolla Touring Sports.

Toyota ramène à la vie le nom Corolla, et avec lui un break des plus sympathiques : le Corolla Touring Sports. Il sera dévoilé au Mondial de Paris avec un 2.0l hybride de 180ch inédit.

Toyota à choisi de faire disparaître le nom Auris au profit du nom historique Corolla, pour les compactes (segment C). Ce changement de nom est accompagné par un changement de plateforme qui sera commune aux 3 versions de la Corolla (4 et 5 portes, break). La nouvelle plateforme TNGA (Toyota New Global Architecture) remplace les trois plateformes actuelles destinées à l’Auris (entre autres).
Vous l’aurez compris, Toyota à décidé de se simplifier la vie.

La Corolla Touring Sports, 180ch et hybride

Toyota Corolla Touring Sports

Le constructeur nippon, grand spécialiste de l’hybride, proposera 2 motorisations sur son break : un 1.8 de 122chl et un 2.0l de 180ch.

Question tenue de route, le break japonais devrait avoir un centre de gravité bas. Il utilise des trains avant plutôt classiques (MacPherson). Pour l’arrière, ce sera une suspension multibras. Et, pour la première fois, une suspension adaptive sera disponible. Cela faisait longtemps qu’on avait pas vu ça sur une jap’, hors premium du moins.

Pour l’équipement, Toyota promet qu’ils seront nombreux et livrés de série pour une bonne partie. Dans le lot une instrumentation 3D, un système audio JBL ou encore la recharge sans fil pour mobile.

Le design de la Corolla

La planche de bord est entièrement redessinée pour offrir la meilleure qualité possible et un confort accru.

a bord de la Toyota Corolla Touring Sports
L’arrière à quant à lui été prévu pour que les passagers se sentent à l’aise. l’empattement de 2700mm y joue beaucoup. Et comme tout ces passagers ne partent pas les mains vide, le coffre répondra aux plus exigent avec presque 600 litres de chargement. De quoi embarquer pas mal de choses inutiles aussi, sans doute.L’extérieur de la Corolla Touring Sport est dessiné non pas au Japon mais par le centre de design Toyota en Europe. On sort des traits un peu ennuyeux de l’Auris pour quelque chose de plus taillé, sans tomber dans l’excentricité de la Mirai ou de la Prius 4.

Coffre de la Toyota Corolla Touring Sports

Pour conclure sur la nouvelle Corolla

Sans être non plus un break de chasse comme une Audi RS6, la Corolla Touring Sports pourrait s’avérer être un bon compromis entre performances et économies. Et accessoirement éviter le malus salé que prépare le gouvernement pour 2019. Il pourrait s’avérer aussi un bon allié pour les rouleurs, le gasoil rattrapant peu à peu le sans plomb question taxes.

Elle sera visible au Mondial de Paris.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.