Yaris GR Sport

La Yaris GRMN à une petite soeur… hybride : la Yaris GR Sport.

Vous connaissez probablement la Yaris GRMN, voici la petite soeur hybride : la Yaris GR Sport.
Elle fait donc partie des modèles de chez Toyota qui passeront entre les mains de Gazoo Racing, le préparateur maison du constructeur japonais.

Comme souvent en amont d’un salon, les constructeurs annoncent des nouveautés. Le constructeur japonais n’échappe pas à la règle, d’autant plus que sa Yaris fête ses 20 ans.

La Yaris GR Sport, héritière de la Yaris TS ?

Vue arrière Yaris GR Sport

La GR Sport s’inspire de la version GRMN et s’équipe en conséquence. Pour l’extérieur, on pourrait la prendre pour une Yaris GRMN dont on aurait enlevé les stickers noirs et rouges latéraux. Des boucliers aux optiques en passant par le toit noir et son spoiler, jusqu’au badge GR, la Yaris GR Sport ressemble à une GRMN. Bien évidemment les plus aguerris remarqueront quelques différences notables (comme l’absence d’échappement central arrière…) ou encore les jantes qui lui sont spécifique. Néanmoins Toyota précise que les pneumatiques sont identiques : des Bridgestone Potenza RE50 en 205/45R17.

Et quitte à avoir de bons gommards, autant avoir un châssis qui tiens la route. La petite citadine japonaise repose sur des amortisseurs Sachs Performance et une barre anti-roulis pleine. Elle se retrouve ainsi abaissée d’un bon centimètre par rapport à une Yaris standard.

Intérieur Yaris GR Sport

L’intérieur est très proche de la version GRMN, au point d’en reprendre le volant. Volant qui provient donc de la GT86 et plus petit qu’un volant standard. Les sièges semi-baquets sont certes exclusifs, et siglés GR, mais pas issus de la version GRMN.

Et sous le capot ?

Je me demandais, et pour une bonne raison, si cette Yaris GR Sport n’était pas l’héritière de la première version sport de la Yaris. A savoir la Yaris TS.
En effet, question châssis la GR Sport semble prête à tracer les courbes avec plaisir mais sous son capot se cache un petit moteur. Il s’agit du 1.5l hybride de 100ch, soit 112 de moins que la version GRMN. Cette dernière étant vendue en série très limitée, une version plus sobre et répandue pourrait tirer son épingle du jeu. Ou les dévorer si elles sont bitumées !
A l’instar de son ancêtre, le rapport poids-puissance et son agilité devraient jouer en sa faveur. En espérant que la boite de vitesse automatique ne joue pas les trouble-fête.

La Yaris présente au Mondial de Paris

Pour celles et ceux qui voudraient la voir, la Yaris GR Sport sera présente sur le stand Toyota au Mondial de Paris. Elle sera en compagnie de la série spéciale « 20e anniversaire » qui arbore pour l’occasion une couleur (en hommage à la première Yaris du nom) et des équipement exclusifs.
Qui sait si elles ne seront pas accompagnées de la future Supra.

2 commentaires

  1. C’est vrai que la GRMN était un peu au dessus de l’esprit de la TS, même si on disait qu’elle en était une suite logique… alors que cette GR Sport s’approche en terme de moteur / puissance, même s’il faut voir comment se comporte l’hybridation … curieuse de voir ça au Mondial …
    Il y en a des choses à voir sur le stand Toyota / Lexus cette année

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.