papa pressé salon Genève 2020

Ces voitures de papas pressés qui devaient être à Genève

Vous auriez dû voir ces voitures de papas pressés à Genève, mais le coronavirus à décidé de s’inviter à la fête. C’est pas grave, les caisses de papas pressés que vous ne pourrez pas voir à Genève 2020 sont sur PapasPresses.fr !

Vous n’êtes sûrement pas passé à côté, le coronavirus à un sacré impact sur le monde ces jours-ci, y compris sur de gros événements comme le Salon de Genève 2020. Par précaution, il à dû être annulé pratiquement en dernière minute. Et à titre personnel, je n’avais pas planifié d’y aller, parce que pas de budget pour. Mais c’est un poil hors sujet.
Voici les modèles qu’on aurait dû voir, si le salon de Genève n’avait pas été annulé à cause du covid-19.

Genève 2020 pour les papas pressés

Golf 8 GTI

Golf 8 GTI

Clairement, cette Golf 8 GTI n’est pas des plus excitantes visuellement. Elle est même d’ailleurs plutôt sobre et discrète pour une sportive, mais offre tout de même 245 ch. À bord, même constat, à l’exception du tissu écossai, d’un logo GTI et de touches de rouge, c’est très discret.

Pour une version plus énervée dans le style, il faudra certainement attendre une version R.
Si vous êtes plutôt proche d’une grosse métropole, la version GTE hybride rechargeable pourrait être une très bonne alternative. 

Octavia RS IV

Octavia RS 4

C’est la bonne surprise, pour moi, que cette Octavia RS. A l’instar de la Golf GTE, dont elle reprend les moteurs thermique et hybride, cette Octavia RS passe à l’hybride rechargeable. Une hérésie pour certains, une pas si mauvaise idée pour une voiture du quotidien. Dans tous les cas, l’ensemble donne 400 Nm pour 245ch.

Côté design, elle est réussie et arbore un look de berline pour papas pressés. Notez que le break est tout aussi réussi, ça commence a être une habitude chez le groupe VW !

Si l’intérieur ne révolutionne pas le genre, il a le mérite d’être plus sportif que la Golf GTI, avec des touches de rouge, des sièges baquets avec appuis-tête intégrés.

Leon

Cupra Leon

Cupra devenait, il y a deux ans, une marque à part entière qui ne devait proposer que des véhicules sportifs. Et pour l’instant, on a surtout vu des SUV Seat dopés, comme l’Ateca. Enfin, la Leon Cupra quitte son badge Seat pour celui de Cupra, et devient un modèle à part entière. Elle se décline en plusieurs versions : 245ch hybride, 245ch et 300 ch en thermique.

Concernant la version rechargeable, elle reprend les moteurs de… Oui c’est assez évident, de la Golf GTE. Donc 245ch et 400Nm.
Les versions thermiques sortent, respectivement, 370Nm et 400Nm de couple. Ah j’allais oublier, seule la version break, dite Sportstourer, offre les 300ch, envoyés au sol par une transmission intégrale.

Si je prends volontiers l’Octavia RS en hybride rechargeable, entre les 3 Leon Cupra je prendrais… la version Sportstourer et ses 300ch thermiques !

DS9

DS9

Véritable berline premium de presque 5 mètres (4,93 exactement), la DS9 reprends les codes stylistiques déjà vus sur le DS7 (calandre ultra travaillée, feux LED adaptatifs, …).
À bord, c’est un peu la même chose, avec plus de cuir et d’espace peut-être.
Côté motorisation, la DS9 reçoit le Puretech 225ch de base. Du côté des motorisations hybrides, la DS9 est disponible avec une version 225ch (180ch + 45ch électriques), une version 250 ch. Et enfin, une version 360ch et 4 roues motrices devrait voir la route très rapidement. 

Ne venez pas me dire “oui, mais y’a pas de 6 cylindres”, je sais. Il va falloir se faire une raison, d’autant plus que la clientèle pour ce type de berline premium va surtout regarder le confort à vive allure. Un truc dans les cordes du DS Active Scan Suspension de la DS9 donc, que j’espère être à la hauteur de feu la Xantia Activa.

Giulia GTA

Alfa GTA

La Giulia GTAm arbore un look radical qui me laisse rêveur, mais elle fait l’impasse sur la banquette arrière. C’est dommage, mais il reste tout de même la GTA, limitée elle aussi a 500 exemplaires.

Basée sur la Giulia QV et son V6 2.9 biturbo, la GTA passe tout de même à 540ch, et tombe le 0 a 100 en 3,6 secondes. Côté plaisir ça devrait le faire ! 

 

En résumé, cette édition de Genève 2020 était prometteuse pour qui cherchait une future voiture de papa pressé. Hélas, le coronavirus aura eu raison de cet événement pour 2020. Et vu l’avancée de l’épidémie du Covid-19 actuellement, j’ai bien peur que le salon de Genève ne s’en relève pas. Si vous voulez aller plus loin sur ce sujet, vous pouvez consulter l’excellent article de Raphaelle sur Miss280ch.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.