Honda Civic 8 1.8 140ch

Mon daily : Honda Civic 8 1.8 140ch

La Honda Civic 8 est un agréable daily, au style unique, bien pensé pour des usages multiples. Et surtout, elle ne rechigne pas à flirter avec la zone rouge du compte-tours, tout en restant plutôt économe. Vous l’aurez compris, on ne va pas parler de la Type R (FN2), mais de ma FK2 et son 1.8 de 140ch.

J’inaugure officiellement une section « daily » Dans laquelle vous retrouverez des voitures de tous les jours, pas nécessairement sportives, mais pas sans âme et tout de même capables de délivrer un minimum de plaisir au volant. Je sais que vous êtes nombreux à devoir chercher des compromis, pas toujours évident, entre voiture familiale et voiture plaisir. Et certains dailys remplissent une partie des critères, alors pourquoi les laisser de côté ? D’autant plus que j’ai déjà écrit des articles, sur Papas Pressés, à propos de daily, comme la nouvelle Mazda3 SkyActiv-G 122ch par exemple. Bref, pour inaugurer cette nouvelle catégorie, je vais vous parler d’une voiture que je connais bien, voire très bien. Il s’agit, en l’occurrence, de ma Honda Civic 8 de 2009 (ou Civic FK2, comme vous préférez).

Honda Civic 8 ou ORNI ?

Qualifiée d’Objet Roulant Non Identifié (ORNI) par ses amateurs, la Civic VIII détonnait à sa sortie au milieu des années 2000. En effet, son style particulier mêle une forme plutôt ovoïde, des arrêtes saillantes et des feux qui forment une bande vitrée sur toute la face avant (pour la phase 1 du moins). Le design de la Civic 8 la fait sortir du lot face aux autres compactes de l’époque, qui arborent un design plutôt fade, voire consensuel dans le meilleur des cas. On aime ou on déteste, mais le design ne laisse personne indifférent.

Pour ma part, son style me plaisait déjà à l’époque de sa sortie, bien que je n’en ai que très rarement vu dans le Gers à cette période, puisque le département ne compte aucune concession Honda. 

Question design, Honda a appliqué une recette assez similaire à l’intérieur de sa Civic 8, ce qui donne une planche de bord au style presque futuriste.

Intérieur rétro-futuriste

Et effectivement à bord de l’ORNI, l’ambiance se veut plutôt futuriste, un poil rétro-futuriste maintenant en 2020. À l’instar de certains coupés sportifs japonais, le tableau de bord fait la part belle au conducteur. Les compteurs se séparent en deux étages, avec en bas l’imposant compte-tour dit “3D”, les jauges de températures et d’essence. Au centre du compte-tour, un écran LCD indique la consommation, le kilométrage ou encore la température. Le compteur de vitesse LCD est niché dans la partie haute de la planche de bord, et est entouré d’un indicateur pour passer ses rapports. Mais aussi d’un indicateur “economy” à droite composé de 6 leds ainsi qu’un simili compte-tours à led à gauche.

tableau de bord honda Civic

C’est plutôt simple et bien pensé : à droite, plus les leds vertes sont allumées plus on roule en mode éco. L’indicateur de rapports (UP ou DOWN) aide pas mal, surtout au début, à rouler en mode éco. Quant à l’indicateur “Rev” à gauche, plus les leds sont allumées, plus on est en train d’allumer sur la route. Au final, on se prend vite au jeu de rouler éco en famille, et un peu moins éco en solo 😉 (oui, vous voyez très bien ce que je veux dire !).

Pour en revenir à l’intérieur de la Civic 8, l’habitabilité est excellente à l’avant comme l’arrière. Sur cette génération de Civic, Honda a placé le réservoir d’essence à l’avant, sous le conducteur et le passager. Ce qui permet à la banquette arrière, ou banquette magique, d’être relevée et laisser un espace de chargement phénoménal. Certains y chargent des vélos, d’autres des jantes plus pneus, etc. Sinon en temps normal, l’espace offert sous la banquette permet d’y ranger des sacs ou autre. Pratique pour les voyages en famille, si le coffre est plein ou que vous voulez garder des trucs à portée de main pour les enfants. Parce que le coffre est plutôt grand (485l) et offre une trappe secondaire permettant de charger des choses en plus (si vous n’avez pas l’option roue de secours). 

Les équipements ne sont pas en reste sur la compacte nippone. Des rétros électriques en passant par la clim automatique et le verrouillage centralisé, la Civic est bien équipée de base. La finition Virtuose de ma Civic apporte le radar de recul, des jantes en alliage, le régulateur de vitesse, ainsi que les feux et les essuies-glaces automatiques. 

En somme, rien qu’avec ces éléments, on peut se dire que cette Civic est un bon daily, peu importe la motorisation (1.4 essence de 100ch, 1.8 essence de 140 ch ou 2.2 diesel de 140ch). Mais ce n’est pas tout, cela reste une Honda, avec plus d’un tour dans son sac. Enfin, sous le capot plutôt.

La Civic 8 sur la route

La tenue de route de la Civic 8 est bonne, malgré une suspension un poil ferme à mon goût parfois. Chaussées en 17 pouces (225/45/17), la voiture se comporte très bien sur les petites routes, y compris les petites routes gersoises défoncées. Je la trouve plutôt prévenante, et je prend du plaisir à l’emmener sur du sinueux tout en jouant dans la seconde partie du compte-tour.

En revanche, pour ce qui est du freinage, je le trouve plutôt mollasson. En usage quotidien, c’est suffisant, bien que cela manque de mordant à mon goût. Mais en usage dynamique, au bout de plusieurs freinages appuyés il faut ralentir le rythme, sous peine de se retrouver dans le décor faute de freinage endurant. Je suis conscient que cela reste une voiture du quotidien mais j’aurais aimé avoir un freinage d’origine plus endurant. 

Un moteur Honda : haut dans les tours 

La réputation de motoriste du constructeur nippon n’est plus à faire, nul besoin de vous conter l’histoire. Le moteur essence de ma Civic, le 1.8 i-VTEC 140ch propose la quintessence du savoir-faire de Honda en matière d’économie et de plaisir à rouler dans les tours. Le RA18, le petit nom du 1.8 i-VTEC donc, est un moteur conçu pour être plutôt économique sans être pour autant avare en sensation, grâce au fameux système vtec. Sans trop entrer dans les détails techniques, le i-VTEC permet de rouler en mode éco sous 3500 tours/min, puis révèle un visage plus rageur du moteur au-delà. Et ça, pratiquement jusqu’à 7000 tours/minute, aka la fameuse seconde partie du compteur que j’évoquais plus haut. Le RA18 est bien aidé par la boite à 6 rapports et offre une belle polyvalence à la Civic VIII.

Le bémol, c’est le manque de couple à bas régime, ou la nécessité de devoir tomber un ou deux rapports (la 5 et la 6 souvent) pour dépasser efficacement.

Au final, la compacte Honda est peu gourmande. Dans mon cas, j’oscille en général entre 6,5 litres et 7,2 litres au 100. Lorsque j’emmenais mon fils à la crèche, la consommation était un peu plus en hausse, vers les 7,5l/100km. Raisonnable pour une compacte de 2009.

Ma première Honda

Pour conclure, je dirais que cette première Honda pour moi s’avère être un très bon daily. Polyvalente, économe et avec un châssis sympa pour s’amuser occasionnellement, ça fait le job. C’est une bonne voiture, dont le style intemporel vieillit plutôt bien. Tout n’est pas parfait, comme le freinage qui pourrait être plus endurant ou avoir un peu plus de couple à bas régime, mais pour une voiture du quotidien ça ira largement.

Si vous cherchez grosso modo une expérience similaire, mais tout de même plus sportive, rabattez-vous directement sur une FN2 (la Civic Type R de la même génération). Cette dernière n’est, en revanche, disponible qu’en 3 portes mais les prix restent assez bas. Enfin… si vous écartez les proprios qui tentent de se faire une grosse plus-value. Sinon, il vous faudra passer sur la FK2 Type R (ou Civic 9 Type R si vous préférez). D’ailleurs, si vous êtes propriétaire d’une FK2 TypeR en région toulousaine, c’est avec plaisir que j’en ferais l’essai 😀

Le code châssis FK2 : Civic basique ou Civic Type R ?

Le code châssis FK2 sème la confusion chez beaucoup de personnes. Il correspond autant à une Civic basique qu’à une Civic Type R. Et en effet, la version TypeR de 2015 à elle aussi hérité du code FK2. Ce dernier correspond tout simplement à un modèle 5 portes essence sur les générations 8 et 9 de la compacte japonaise. Le constructeur a néanmoins décidé de faire évoluer ce code pour la Type R suivante, avec le code FK8.

Avant de vous laisser tranquille, si ce genre d’ORNI vous intéresse et que vous cherchez des infos précises, je vous recommande vivement le forum CivicYume

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.