Mazda6 SkyActivD Takumi 184

Mazda6 Takumi 184 ch SkyActiv-D : une autoroutière luxueuse

J’ai pris le volant de la Mazda6 break avec son 2.2 SkyActiv-D de 184ch, en finition Takumi. Et si je devais résumer ce break nippon, je vous dirais qu’il n’a rien à envier aux premiums allemands.

J’ai pris du retard pour vous écrire cet essai de la Mazda6 break. J’ai profité du pont de l’Ascension pour voir de la famille, que je n’avais pas vu ces 5 à 8 dernières années pour certains. D’ailleurs, j’y serais volontiers allé avec cette Mazda6 break avec son 2.2 diesel de 184 ch et 445 Nm. Rassurez-vous, j’ai tout de même rendu les clés à la concession 2B Autos à Auch !

Le look réussi de la Mazda6 Break SkyActiv-D 184

Mazda6 wagon

Les lignes de la Mazda6, à l’instar du reste de la gamme Mazda avec le style Kodo, sont dynamiques et élancées. Dans l’ensemble, cette 6 est plutôt élégante. La face avant de cette 6 break, avec sa grande calandre et ses feux effilés, semble prête à avaler les kilomètres. Notez que les phares sont d’ailleurs à Led adaptatifs, que je n’ai pu tester sous le soleil gersois.

Les inserts chrome, allant de la calandre jusque sous les phares, contrastent avec la teinte de la carrosserie. Ce qui appuie volontiers l’ambiance premium de ce break, sans être outrancier. La finition essayée, Takumi, apporte un spoiler de toit ainsi que des vitres arrières sur-teintées, ce qui permet d’apporter encore plus de dynamismes au dessin global de la 6.

Au volant de la Mazda6 break

volant mazda6 2019

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que j’avais avant une Mazda6 de 1ère génération en 2.3 essence de 166ch. J’étais donc curieux de voir l’évolution de la berline nippone sur les routes.
Et on peut dire que je ne suis pas déçu. Bien qu’il s’agisse d’un diesel, la conduite de ce break est agréable. Le comportement est loin d’être pataud pour une auto de presque 1,6 tonnes. Sur 2×2 voies et nationales, le confort est de mise, bien plus que sur la 1ère génération de la 6. Sur les départementales sinueuses du Gers, elle est resté tout aussi confortable. La boite auto aide bien même si elle peut sembler datée, surtout par rapport à la concurrence, avec seulement 6 rapports. Ce qui joue d’ailleurs des tours à cette 6 côté malus : 300€. Avec les palettes au volant, je n’ai pas pu résister à l’envie de faire monter dans les tours le 2.2l SkyActiv-D de 184ch. C’est un diesel certes, mais on sent bien ses origines japonaises.

volant de mazda6 break diesel

En wagon

L’habitabilité du break est globalement bonne, même si il est plus court que la berline de 7 centimètres. Même l’empattement a été raboté. Selon la firme d’Hiroshima, le but de cette opération était de garder la même vivacité que sur la berline malgré un véhicule plus lourd et plus haut.
À bord, les sièges de la Mazda6 Wagon participent au confort général. La finition Takumi apporte à l’avant des sièges électriques en cuir Nappa « Oriental Brown » très confortables. Bon, il faisait un peu chaud pour tester les sièges chauffant, je me suis seulement servi de la clim’ bizone au final.

compteurs mazda6 2019

Le revêtement du tableau de bord et des contres-portes sont en UltraSuede NU® participe à l’ambiance premium qui règne à bord de cette Mazda6. Le volant mêlant cuir et alu vient compléter l’ensemble. Derrière le volant, on retrouve l’instrumentation numérique vue sur la nouvelle Mazda3, mélangée avec des compteurs à aiguilles. De quoi séduire les réfractaires aux compteurs 100% numériques.
Enfin, 11 haut-parleurs signés Bose viendront vous susurrer les douces comptines pour endormir vos enfants derrière. Ou du métal, ou de la minimale, ou… enfin, c’est à vous de voir en fait.

Un break spacieux

coffre de mazda6 de 520 litres

Derrière, vous pourrez y caser des enfants comme des adultes. En effet, la garde au toit est généreuse sur ce break japonais. Notez que la banquette arrière offre 2 emplacements isofix (4 crochets en tout donc) et se replie en 40/60. Une fois la banquette repliée, le volume du coffre de la Mazda6 passe de 520 litres à plus de 1660 litres. Si ça ne vous suffit pas, vous pourrez toujours opter pour le coffre de toit. Enfin, pour en arriver là avec un tel volume, je suppose que vous emportez trop de bagages “au cas où”. Si si, on l’a déjà tous fait au moins une fois depuis qu’on est parents.

La Mazda6 wagon est, au final, une alternative intéressante face aux premiums allemands, ou encore face à la nouvelle Peugeot 508. Comme je le disais plus haut, je serais volontiers parti en week-end à son volant. Si d’ailleurs l’envie vous prenait d’acheter le modèle essayé, il est disponible chez 2B Autos à Auch pour 39 550€ (sans reprise). Je les remercie encore une fois, ces essais Mazda ne seraient pas possible sans eux.

2 commentaires

  1. Salut David, je découvre avec plaisir Papas pressés 🙂

    Je trouve les modèles Mazda intéressants et j’apprécie particulièrement leurs moteurs. Ils sont les derniers de l’industrie automobile mondiale à peaufier des moteurs essence atmosphériques. C’est un agrément et un plaisir supérieur aux moteurs turbo selon mon point de vue.

    Ils font aussi des autos avec de très belles lignes. Cette Mazda6 est magnifique.

    J’étais monté dernièrement dans le dernier CX-5. J’ai été déçu de l’intérieur. La finition ne donnait pas une super impression. Le Skoda Karoq vu juste après m’a convaincu et surpris à la fois !
    Qu’en penses-tu ?

    Amicalement,
    Adrien.

    1. Hello, Et je suis heureux que mon blog te plaise.

      Pour ma part, tu auras constaté sur le blog que j’aime Mazda. Notamment piur leurs moteurs atmosphérique vivants, et des lignes superbes. Comme cette Mazda6, la nouvelle Mazda3 ou encore la MX5 !

      Concernant le CX5, j’en ai essayé un(2019), et j’ai trouvé la finition plutôt convaincante. C’est dans le même esprit que cette Mazda6. Pour le Karoq, je ne l’ai pas essayé, je ne peux donc pas me prononcer.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.